Nous revoilà aujourd’hui avec un incontournable pour bébé : la fameuse brassière à volant! Il s’agit de la brassière Camille du livre Je couds pour bébé d’Isabelle Leloup (éditions Marie Claire, en vente ici).

robe-camille4

Trois raisons pour lesquelles je vous conseille vivement ce bouquin :

  • Les modèles sont ultra sympas (et relativement mixtes !)
  • En deux temps trois mouvements, c’est cousu ! J’appréhende toujours le moment où ça coince, où ça ne tombe pas bien, et on a beau retourné le morceau de tissu dans tous les sens, ça ne rentre pas ! Parfois même, je me dis : « Cette robe ? Les doigts dans le nez, je la fais en 30 secondes ! » Mais les 30 secondes se transforment souvent en 30 jours… Au final, avec la brassière Camille, tout allait bien ! Même les manches ! Parfait !
  • Ce livre a été très bien choisi par Valentine (et Sam?), bloggeuse de La Mallette des Minettes (allez y faire un tour, son site et ses créations sont trop sympas!), comme cadeau de naissance pour ma Juliette!

robe-camille2

J’ai utilisé du tissu matelassé orageux France Duval Stella et du liberty Betsy porcelaine que j’ai achetés sur Ma Petite Mercerie. Accord parfait et totalement assorti aux yeux de ma fille !

robe-camille5

« Pourquoi cette brassière est si longue ? » allez-vous me dire. Tout simplement car, en découpant mon patron, je me suis dit « Tiens! Je vais plutôt faire une robe, je vais rajouter 10cm! » Vous avez tout compris, 10cm, ça n’a pas suffit pas (et j’avais déjà posé mon biais dans le bas et tout et tout…).

Mais le résultat ne rend pas trop mal au final, non? Qu’en pensez-vous ?

 

 

Me revoilà avec ce petit gilet que j’ai réalisé pendant mon séjour à la maternité. Oui, je fais parti de ces mamans qui prennent le strict minimum dans la valise pour l’arrivée de bébé et bien entendu, le gilet ne faisait pas parti du lot (« QUOIIII ??? »). Alors vite vite vite, je m’y suis mise !

Il s’agit d’un modèle Bergère de France ultra simple, en une seule pièce. Je n’ai pas mis les manches comme sur le modèle et ça tombait bien.

gilet-2

J’ai fait le modèle naissance. Je trouve que ça taille un peu grand car à 3 mois, elle le portait encore ! Ce qui n’est pas plus mal vu le turn-over impressionnant de ses vêtements.

gilet1

Pour la laine, j’étais ravie de découvrir (enfin !) les laines We Are Knitters. J’ai donc utiliser le Coton Pima rose saumon. Théoriquement, elle se tricote avec des aiguilles n°5. Comme le modèle est en point mousse, avec des aiguilles n°3, c’est passé !

Alors, qu’en pensez-vous ? Cela ne vous donne pas un petit peu envie ?

 

#7 Turbulettes

Après une longue absence caractérisée par un déménagement sur Lille, une grossesse pleine de rebondissements, des aléas lors de l’accouchement et une merveilleuse petite fille de bientôt 5 mois, je reviens (et revis) !

Qui dit bébé, dit petites créations trop miiiiignonnes ! La machine à coudre n’est pas restée au placard (non non non!)

Et je commence aujourd’hui par une série de turbulettes (réalisées en étroite collaboration avec ma mère).

turbulettes

J’ai utilisé le patron très connu sur Petit Citron. Je trouve qu’il est simple et très bien expliqué.

turbulette-2

Concernant les tissus (et la ouate), ils proviennent d’une boutique à Mortagne sur Sèvre (85), Tissus Telor. Il n’y a que le coton plumetis de la turbulette beige qui vient de Ma Petite Mercerie.

turbulette

Les boutons pressions appartiennent (ou plutôt appartenaient) à ma mère, alors concernant leur provenance, je n’en ai aucune idée ! La couleur de ces boutons me laisse toujours perplexe mais ils ont le mérite d’être facile à installer (pas besoin de marteau) et au toucher, ce n’est pas froid comme des pressions en métal.

jujuturbulette

En conclusion, ma minette est ravie de dormir dedans (c’est l’impression qu’elle nous donne en tout cas) et elle fait ses nuits depuis ses 3 mois (merci les céréales!)

 

 

#6 Assiettes de Noël

Nous voilà début novembre et tout le monde commence à parler de Noël (et des cadeaux!!).

Ce qui m’intéresse tout particulièrement à cette période-ci, ce sont les décorations de Noël, il y a toujours quelque chose de magique. C’est en feuilletant le Marie-Claire Idées de novembre-décembre que l’idée m’est venue : « Et si je peignais des assiettes de Noël ? »

Alors, ne connaissant rien à la peinture sur porcelaine, j’ai commencé à regarder à droite à gauche sans être réellement convaincue, tellement les techniques sont nombreuses. Et je suis tombée sur cette vidéo de Art-Hobby (ici). Les explications sont simples et l’assiette est vraiment jolie (je n’ai pas réussi à en faire une aussi belle!)

Me voilà donc lancée ! Et voici le résultat !

assiette 1

J’ai utilisé de la peinture Pébéo porcelaine 150, le n°27 pour le vert, le n°06 pour le rouge et le n°44 pour le doré.assiette 2

Je trouve, dans la peinture sur porcelaine, un avantage de taille. On peut tenter quelque chose, se rendre compte que ça nous plaît moyen, et donner un bon coup d’éponge avec du liquide vaisselle pour tout recommencer. Tant que la peinture n’est pas cuite, rien n’est définitif. J’ai juste perdu un peu de temps.. Bon, l’essentiel c’est le final !

assiette 3

Pour les motifs, je me suis inspirée de chutes de papier cadeau. J’ai aussi imprimer quelques motifs de flocons. Et le tour est joué !

assiette 4N’hésitez pas à partager et à me faire part de vos remarques !

#5 Écharpe pour Monsieur

Bonjour à tous !

Voici ma dernière réalisation tricot, une écharpe toute douce pour mon mari !

EcharpeJe l’ai réalisée sans utiliser de modèle, et je suis plutôt fière de moi 😉 Je me suis juste inspirée du point utilisé pour une veste Phildar (modèle gratuit veste à nœud Atout, ici). J’ai essayé de réaliser cette veste, mais sans succès… Je ne suis pas encore assez expérimentée !

J’ai utilisé deux pelotes de laine n°7 beige Cheval Blanc.

Echarpe2

Si vous voulez la réaliser, voici le tuto :

  • Monter 39 mailles (ou plus, ou moins, selon si vous la voulez large ou non. Il faut impérativement un nombre impair de mailles)
  • Premier rang : tout en endroit
  • Deuxième rang : une maille lisière, *une maille envers, une maille glissée à l’envers (le fil passe derrière la maille)*, répéter de * à * et terminer le rang par une maille lisière
  • Troisième rang : tout en endroit
  • Quatrième rang : une maille lisière , *une maille glissée à l’envers (le fil passe derrière la maille), une maille envers*, répéter de * à * et terminer le rang par une maille lisière

Répéter ainsi de suite ces quatre rangs.

N’hésitez pas à laisser vos commentaires si jamais les explications ne sont pas claires.

Mon premier atelier de couture !

Aujourd’hui, j’ai passé un très (trop) bon moment avec mes collègues-élèves !

Le but de l’atelier est de coudre une petite trousse fourre-tout, leur première petite trousse ! La trousse est toute simple, ce qui leur laisse la possibilité de la customiser comme elles le souhaitent.

Cours couture1

Entre le fil qui casse pour l’une, la machine qui ne coud pas droit pour l’autre, les péripéties furent hautes en couleur ! Mais nous y sommes arrivées ! BRAVO les filles !

Cours couture 2

En bref, j’ai réellement apprécié ce moment, elles étaient trop contentes avec leur petite trousse faite en moins de 2h !

Rendez-vous dans 2 semaines avec une nouvelle création (et des devoirs en attendant !)

 

#3 Ma (fausse) peau de bête

Aujourd’hui, je vous présente ma « fourrure » tricotée ! Et elle fait bien son boulot, car elle tient chaud !

Fourrure devant 2

La laine s’appelle Abakan et vient de chez Bergère de France, il y a différentes couleurs et d’autres modèles sur leur site (ici). Je l’ai découverte au Salon Création et Savoir Faire de l’année dernière. Elle est très agréable à tricoter, elle est douce et « glisse » très bien. Le seul petit bémol c’est lorsqu’une maille s’échappe de l’aiguille, pour la récupérer, c’est pas facile !

Pelote Albakian

Il m’aura fallu 8 pelotes, mais je regrette de ne pas l’avoir faite un peu plus longue.

Fourrure arrière

Au total, ça sera certainement mon inséparable cet hiver !

N’hésitez pas à laisser vos commentaires !

Belle soirée à tous !